LIVRES

Accueil · Livres · Livre Boël · Publié dans La Nouvelle Gazette

Publié dans La Nouvelle Gazette

Nouvelle Gazette

Riche comme un... Boël

La nouvelle Gazette , 29/09/2006

Le livre du Louviérois Marco Van Hees atterrira en librairie dès ce 2 octobre. Juste avant les élections. Ce qui n'est pas un hasard. L'auteur (fonctionnaire au ministère des Finances) ne fait d'ailleurs pas mystère de son appartenance au PTB (Parti du Travail de Belgique). Entretien.

Son plaidoyer en faveur d'un impôt sur les grosses fortunes se retrouve d'ailleurs en bonne place dans le programme du parti d'extrême-gauche. Vous voilà donc avertis. D'autant que Pol Boël, toujours conseiller à La Louvière poussera quant à lui la liste MR le 8 octobre. Revenons à ce livre (que d'aucuns qualifieront de brûlot), qui nous apprend néanmoins une foule de choses, parfois dérangeantes, à propos d'une des familles les plus riches du Royaume...

Riches, les Boël mais lourds d'une dette sociale à l'égard de La Louvière: c'est là le propos de votre livre. Expliquez-nous ?

Dans la première partie de mon bouquin, je me penche sur l'énorme patrimoine des Boël, 12e au top 20 des familles les plus riches de Belgique et dont la fortune est estimée à 818 millions d'EURO. J'explique comment ces barons de l'acier ont transformé leur projet industriel en empire financier. Comment ils ont encaissé 25 millions d'EURO en 2006 rien qu'en dividendes. 

L'importance et l'étendue des liens matrimoniaux tissés par les Boël avec de nombreuses familles aussi illustres que fortunées. Il y a même le cas de... Delphine Boël. Son père n'est pas n'importe qui ! En outre, de génération en génération, les Boël ont entretenu des rapports étroits avec la sphère politique et divers autres réseaux d'influence. Autant de stratégies qui ont permis aux Boël de conforter leur fortune. 

Dans la seconde partie de mon livre, j'épingle le contraste saisissant existant entre cette immense fortune et les besoins économiques et sociaux d'une région et de ses habitants. La troisième partie est carrément politique : j'y défends le principe d'un impôt sur les grosses fortunes de 1 % sur le montant qui dépasse les 500.000 EURO et 2 % au-delà des 750.000 EURO.

Combien rapporterait un tel impôt pour la fortune des Boël ?

D'après nos calculs, on arriverait à un montant de 16,2 millions d'EURO par an en 2006.

Pour présenter votre livre, vous avez choisi le site en voie de dépollution de la Safea. Ce n'est pas innocent...

C'est un bel exemple du paradoxe scandaleux que nous voulons dénoncer : cette grande famille libérale qui pourfend l'interventionnisme excessif de l'État, a largement profité des deniers publics. Le site Safea - jadis exploité par Boël pour y fabriquer des engrais azotés et fermé en 1978 - fait partie des 15 sites les plus pollués de Belgique. Racheté par la Spaque (donc avec les deniers publics), il est aujourd'hui en voie de réhabilitation (toujours grâce à l'argent du contribuable). Mais, si on applique le principe de « pollueur payeur » (auquel chaque citoyen est soumis, lui, en achetant ses sacs payants) force est de constater qu'au départ, le pollueur, c'est bel et bien Boël.

Boël a tout de même permis de faire vivre toute une région, des familles entières. Et généré une foule de retombées positives pour La Louvière ?

Oui, mais il ne faut pas oublier que c'est grâce au travail des ouvriers que l'usine tournait. Et qu'ils ont fait les frais de la mutation d'un empire industriel en empire purement financier en se retrouvant brutalement au chômage...

Quelles ont été vos sources d'information ?

L'examen des comptes annuels des entreprises, les dossiers de Trends Tendances, les témoignages d'anciens travailleurs, divers documents historiques et financiers qui ont été publiés (ou non) à propos de Boël... Ceci dit, aucun livre exclusivement consacré à cette famille (qui cultive volontiers le secret) n'a - à ma connaissance - été publié.

Martine Pauwels

© La nouvelle Gazette , 29/09/2006
 

20.06.2008. 17:03

 

Commentaires

icshcp 13.07.2009. 23:15

f9i0fA hqrsxbwgqfzk, [url=http://umbffwbkawen.com/]umbffwbkawen[/url], [link=http://umtosauattks.com/]umtosauattks[/link], http://pjxjnkrtnjxy.com/

<< Première < Précédent [1 / 2] Suivant > Dernière >>

No commenting allowed at this time.