LIVRES

Accueil · Antisocial · Emploi · Les baisses de charges créent... les C4

Les baisses de charges créent... les C4

Malgré des baisses de charges, le secteur bancaire a supprimé 16.000 emplois en quinze ans, dénonce la CSC.

Les bénéfices des banques n'en finissent pas d'exploser. En 2004, Fortis, KBC, ING et Dexia affichaient ensemble un résultat record de 12,8 milliards d'euros. Sur seulement les neuf premiers mois de 2005, elles atteignent déjà un total de 11,6 milliards. Soit 42 millions par jour. A comparer aux 15 millions que le gouvernement a prévu pour augmenter les allocations sociales en 2006.

On pourrait attendre des banques qu'elles reversent un peu de leurs bénéfices pharaoniques à l'Etat pour financer ses dépenses sociales. Pourtant, c'est l'inverse qui se produit. Les centrales employés de la CSC (CNE et LCB) ont calculé que les banques bénéficient d'une réduction de cotisations patronales de 1.600 euros par travailleurs. Soit un total de 156 millions d'euros.

«On me dit que les réductions de charges créent l'emploi, moi j'y crois», récitait il y a peu soeur Laurette, membre éminente du couvent Verhofstadt 2. Mais de façon nettement plus scientifique, l'étude du syndicat chrétien démontre l'inverse: malgré ces réductions de charges, le secteur bancaire a supprimé 15.000 des 108.000 emplois qu'il comptait voici quinze ans.

Les voies du profit ne sont pas impénétrables: lorsqu'un patron accroît ses bénéfices, cela provient généralement des travailleurs. Ici, il y a d'abord l'exploitation des travailleurs du secteur bancaire, dont la charge de travail augmente à mesure que les effectifs diminuent. Il y a ensuite les travailleurs clients, qui payent de plus en plus de frais bancaires pour des services de plus en plus réduits. Il y a enfin les travailleurs contribuables, qui doivent payer plus de TVA afin de refinancer les caisses de la sécu que l'Etat vide en offrant ces réductions de charges aux patrons.

Bref, lors de ses parties de golf à Knokke, Maurice Lippens, patron de Fortis, doit certainement se dire: «On me dit que les réductions de charges augmentent les bénéfices, moi j'empoche.»

Marco Van Hees
Publié dans Solidaire le 7 décembre 2005

09.09.2008. 16:09

 

Commentaires

wokjrh 23.08.2009. 17:12

7p32M0 qvyxgbgnkvaj, [url=http://ltnwlkgemybk.com/]ltnwlkgemybk[/url], [link=http://zvjlzfrgtlif.com/]zvjlzfrgtlif[/link], http://rqkhltxhziyo.com/

<< Première < Précédent [1 / 24] Suivant > Dernière >>

No commenting allowed at this time.